acces

Contact

Chambre d'agriculture d'Eure-et-Loir

10 rue Dieudonné Costes
CS 10 399
28 008 CHARTRES Cedex
Téléphone : 02 37 24 45 45
Fax : 02 37 24 45 90
accueil(at)eure-et-loir.chambagri.fr

Aire d’Alimentation de Captage de Tremblay-les-Villages

Le captage de Chêne Chenu, situé sur la commune de Tremblay-les-Villages, est utilisé par le Syndicat Intercommunal de Production d’Eau Potable (SIPEP) du Thymerais pour l’alimentation en eau potable du secteur. Depuis les années 2000, la qualité de l’eau au forage s'est dégradée, avec des teneurs en nitrates supérieures au seuil de potabilité fixé à 50 mg/L (voir graphique ci-dessous). Suite à la délimitation de l’aire d’alimentation du captage, un plan d’actions visant à restaurer la qualité de l’eau a été validé en 2013. Il est conduit en partenariat entre le gestionnaire du captage et la Chambre d’Agriculture qui assure la mise en œuvre et le suivi du plan d’actions agricoles sur le bassin. Ces actions sont menées avec le soutien de l'Agence de l'eau Seine-Normandie et en collaboration avec les professionnels agricoles (coopératives et négoces locaux).

  • La participation active des agriculteurs du territoire à cette démarche est primordiale pour maintenir le caractère volontaire du plan d’actions !

Retrouvez ici la carte de l'aire d'alimentation de captage :

L'aire d'alimentation de captage de Tremblay-les-Villages, c’est …

  • Un territoire de plus de 1200 ha s'étendant sur 2 communes
  • 1000 ha de surface agricole
  • 25 exploitations agricoles concernées

Les 2 communes concernées : Tremblay-les-Villages et Clévilliers.


Qualité de l'eau au captage

Les nitrates ?

Entre 1985 et 2001, les teneurs en nitrates oscillent autour de 50 mg/l et sont caractérisées par des dépassements ponctuels de la norme de potabilité. Après une brutale augmentation (+5 mg/l) entre 2001 et 2002, les teneurs relevées restent comprises entre 50 et 55 mg/l jusqu’en 2012. En 2012, on observe des variations plus importantes dans les mesures avec des valeurs largement sous les 50 mg/l. Depuis 2013, toutes les mesures dépassent la norme de potabilité.

 

Et les produits phytosanitaires ?

On détecte plusieurs types de molécules :

  • dépassant la norme mais non utilisées aujourd’hui : atrazine et dérivés, simazine.
  • des herbicides à des concentrations faibles mais actuellement utilisés sur colza : dérivés du dimétachlore et du métazachlore.

Dernière mise à jour : 22/08/2017

Pour tout renseignement

Jean-Baptiste GRATECAP

Conseiller agronomie-environnement

Tél.: 02 37 24 46 68

Port.: 07 64 57 60 30

jb.gratecap(at)eure-et-loir.chambagri.fr

Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS