acces

Contact

Chambre d'agriculture d'Eure-et-Loir

10 rue Dieudonné Costes
CS 10 399
28 008 CHARTRES Cedex
Téléphone : 02 37 24 45 45
Fax : 02 37 24 45 90
accueil(at)eure-et-loir.chambagri.fr

Essais 28

Chaque année, la Chambre d’agriculture mène 50 expérimentations sur un large panel de thématiques : variétés, fongicides, herbicides, fertilisation azotée et phospho-potassique, cultures associées, choix d’intercultures courtes et effet sur la culture suivante,  techniques d’implantation, irrigation…

Elle dispose en plus, d’une ferme expérimentale située à Miermaigne où sont testés des systèmes de culture innovants.

 

Les objectifs des essais sont de :

  •  Répondre aux questions et problématiques des agriculteurs.  
  • Acquérir des références locales pour assurer un conseil neutre, de qualité et rentable pour l’agriculteur.
  • Adapter le conseil au contexte pédo-climatique eurélien : variété, nuisibilité des maladies, intérêt et efficacité des produits…
  • Elaborer de nouveaux itinéraires techniques et conduites de culture en réponse à des contraintes techniques (résistance aux herbicides, production de qualité, changement climatique…) et pour préserver la rentabilité des exploitations.
  • Faire de la prospective en explorant de nouvelles techniques de production.

 

 Des expérimentations près de chez vous

Afin d'adapter ses conseils et d'être le plus proche des agriculteurs, les expérimentations sont réparties sur l'ensemble du département soit au sein de plateformes (cas des essais variétés, fongicides,…) soit en délocalisé pour répondre à une demande particulière (gestion du désherbage, irrigation, cultures associées, interculture courte…).

Carte des expérimentations 2015

 

Des thématiques variées

Les expérimentations menées sont de différents types :

  • Des essais « monofactoriels » : ces essais visent à étudier un seul facteur : fongicide, herbicide, variété, azote, …. L'objectif est d’apporter des réponses aux questions quotidiennes des agriculteurs (choix variétal, dose de fongicide, choix de produit…).
  • Les expérimentations évoluent de plus en plus vers des approches combinatoires plus globales. Ces essais visent à étudier les combinaisons de leviers pour répondre à un problème.

La réponse à une question désherbage ne se limite plus aujourd’hui à une dose et à un produit phytosanitaire. Elle englobe la rotation, le mode d’implantation des cultures, la gestion de l’interculture, le port des variétés et enfin la lutte chimique ! Concilier rendement optimum et bonne teneur en protéines en blés tendre et dur ne se limite pas à une dose d’azote à appliquer : elle passe par un choix variétal cadré, un calcul de dose correct, une forme et un fractionnement adapté de la fumure azotée.

  • Des essais systèmes de culture : c’est l’objet du travail déployé sur la ferme expérimentale de Miermaigne : ces essais ont pour objectif d'étudier les résultats techniques, économiques, temps de travaux et environnementaux des modifications de systèmes de culture.  

Description des 3 systèmes étudiés à Miermaigne

Système 1 : Allongement de la rotation et raisonné (optimisation des intrants) 

Système 2 : Intégré avec désherbage localisé au semis du colza, du tournesol et du maïs

Système 3 : Intégré avec un maximum de désherbage mécanique sur les cultures. Localisation des herbicides en post-semis ou en post-levée

Conduite selon les conseils de la Chambre d’agriculture : Intervention au seuil de nuisibilité, calcul de dose d’azote suite à un prélèvement de reliquat et contrôle en végétation.

  • Semis des céréales retardé de 10 jours.
  • Semis du colza et du tournesol à 50 cm avec un semoir monograine.
  • Binage du colza, du tournesol et du maïs.
  • Dose d’azote diminuée de 10 à 20 % pour le colza et les céréales.

 

  • Colza et Tournesol : Semis à 50 cm puis herse étrille et/ou 1 à 3 binages.
  • Céréales : Semis des céréales retardé de 10 jours. Herse étrille, semis en planche de 25 cm et inter bande de 25 cm pour le binage. Herbicide localisé sur la planche de semis en post-levée.
  • Maïs : herse étrille, herbicide localisé en prélevée et/ou post-levée puis binage.
  • Dose d’azote diminuée de 10 à 20 % pour le colza et les céréales.

 

Une valorisation des résultats ouverte à tous

Plusieurs voies de communication des résultats existent :

  • Conseil quotidien auprès des agriculteurs : les conseillers de la Chambre d’agriculture apportent des réponses aux questions techniques des agriculteurs. L’accompagnement va également plus loin : réflexion à l’echelle de la rotation pour gérer la pression adventice, la fumure de fond…
  • Brochures d’essais : 10 brochures sont publiées de mi-juin à mi-décembre. Elles accompagnent les agriculteurs dans les prises de décision : choix et mode d’implantation des intercultures courtes et longues, conduite du colza en culture associée, choix des variétés, interventions phytosanitaires (fongicide, herbicide), fertilisation azotée. Elles sont également un moyen de comprendre la campagne écoulée (impact du climat…) pour mieux anticiper la suivante ! A titre d’exemple, vous pouvez consulter la brochure Choix des variétés blé tendre 2016.
  • Fongi-flash : chaque semaine, un flash de préconisations est rédigé. Les résultats des expérimentations sont la base des conseils prodigués : seuils d’intervention, sensibilité variétale, choix et dose de produits selon la sensibilité variétale.
  • Visite des essais : au cours de la campagne, des visites d’essais sont organisées pour échanger et transférer les données.
  • Journée technique : une fois par an, les agriculteurs sont invités à participer à une journée technique au cours de laquelle les résultats des expérimentations sont présentés.  Des réunions plus poussées sont organisées auprès des agriculteurs adhérents aux groupes de développement : gestion globale du désherbage, commande morte saison, qualité de pulvérisation...
  • Formations : des formations sont proposées tout au long de l'année sur des thèmes variés : consultez le catalogue des formations.

 

L'expérimentation : un travail à l’échelle de la région et en lien avec de multiples réseaux !

L’expérimentation en grandes cultures est intégrée dans un programme régional regroupant les 5 Chambres d’agriculture de la région Centre Val de Loire et la FDGEDA18. L’objectif est de mutualiser les résultats et, en coordonnant les thèmes, d’augmenter la puissance des essais en multipliant les résultats. Au total, ce sont 200 essais qui sont menés par le réseau chaque année ! Pour les agriculteurs, c’est l’assurance de disposer d’un réseau de références performant capable de lui donner le meilleur conseil. Pour les conseillers, le but est toujours d’être capable d’apporter une expertise qui se base sur des références solides, établies avec rigueur et méthode.

  

Elaboration de focus techniques

Ce travail en région permet l’élaboration de nombreux focus techniques (la technique du strip-till, les cultures intermédiaires, le colza associé…) consultables et téléchargeables au moyen du lien ci-joint :

http://www.centre.chambagri.fr/developpement-agricole/agronomie/nos-productions.html

 

La Chambre d’agriculture grâce à son vaste réseau d’expérimentations participe à de nombreux réseaux. Elles les alimentent grâce à ses résultats d’essais et son expertise :

  • Réseau RMT Sdci pour concevoir des itinéraires techniques plus durables.
  • Dephy Expe pour tester des systèmes économes en intrant.
  • Capfilière région Centre Val-de-Loire pour mener des expérimentations innovantes : action soutenue et coordonnée par le Conseil Régional rassemblant les Chambres d’agriculture, la FDGEDA18, l’UCATA, le CETA36, le lycée agricole de la Saussaye,  les instituts techniques et les coopératives.
  • Comité technique blé dur région Centre pour alimenter la base de données des essais variétés, fertilisation azotée, fongicide servant aux publications diffusées aux agriculteurs.
  • Collaboration avec Terres Inovia : mise en place d’essais variétés colza et soja pour abonder les synthèses produites par Terres Inovia, suivi de parcelles, suivi de potentiel infectieux des sols en aphanomyces.

Pour tout renseignement

Patricia HUET

Chargée de projets expérimentations

Tél.: 02 37 24 45 55 / 06 26 01 49 58

p.huet(at)eure-et-loir.chambagri.fr

 

 

Prestation

Tarifs : 

  • Adhérents à un groupe de développement (inclus dans l'adhésion) : 94,00 € HT 
  • Non adhérents à un groupe de développement : 317,20 € HT (fongi-flash inclus)
Mentions légales | Contacts |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS